CNRS
En Fr

Partenaires


Coordonnées

  • Centre d'Etudes Himalayennes
    UPR 299 - CNRS
  • 7 rue Guy Môquet
  • 94800 Villejuif CEDEX
  • France
  • Tél : 01 49 58 37 36
  • Fax : 01 49 58 37 28
  • himalaya[at]vjf.cnrs.fr
  •  
  • Venir nous voir
  • Intranet
  •  


Accueil > Membres > Associés et Invités

MAJO GARIGLIANO Irene

Docteur en ethnologie
Membre associé, Centre d’études himalayennes

Contact : irenemajogarigliano [at] gmail.com

Études

Irene Majo Garigliano a étudié l’indologie, le sanskrit et le hindi à l’Université L’Orientale de Naples (licence, 2006) et à l’Université Sapienza de Rome (master, 2009). Son intérêt pour l’ethnologie s’est développé pendant son doctorat, suivi en cotutelle par la Sapienza et l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Elle s’intéresse au complexe de temples de Kamakhya (Assam) depuis 2008.

Thèse

La thèse de Irene Majo Garigliano, soutenue en 2015, est consacrée aux Brahmanes du complexe de temples de Kamakhya, et plus particulièrement aux relations sociales et économiques qui s’engendrent parmi les Brahmanes eux-mêmes, ainsi qu’entre Brahmanes et pèlerins.

L’étude a pour but d’analyser les différents rôles que les Brahmanes revêtent en livrant leurs nombreux services, en tenant compte du chiffre croissant de pèlerins qui visitent le complexe de temples de Kamakhya. Ceci est considéré par de nombreux hindous comme l’un des sanctuaires les plus puissants de la Devi (déesse) et reçoit chaque jour des milliers de pèlerins provenant de plusieurs régions de l’Asie du Sud.

La thèse analyse aussi un litige (1997-2015) parmi les Brahmanes, concernant l’administration du complexe de temples. L’analyse se focalise sur les dynamiques économiques et politiques qui ont porté à l’émergence des deux groupes opposés, ainsi que sur la rhétorique employée par chaque groupe.

La thèse, rédigée en anglais, est téléchargeable ici. Son résumé en français est téléchargeable ici.

Irene Majo Garigliano a étudié l’assamais comme autodidacte dès sa première période sur le terrain (2008). Sa connaissance actuelle de cette langue, bien qu’incomplète, lui permet de converser aisément avec les prêtres et leurs familles à propos de plusieurs sujets. Son profil articule méthode ethnographique, approche ethno-historique, incluant l’analyse des documents juridiques, et les études indologiques.

Projet en cours

Irene Majo Garigliano prépare actuellement un projet de recherche postdoctoral concernant la micro-société qui gravite autour de l’industrie du pèlerinage au complexe de temples de Kamakhya. Le projet entend analyser sous un cadre théorique unitaire les multiples transformations en cours :

  • du paysage du village où habitent les Brahmanes
  • de l’organisation interne de la communauté des Brahmanes
  • des choix individuelles des Brahmanes
  • des relations entre Brahmanes et pèlerins
  • de l’image qui en résulte de la déesse Kamakhya et des autres divinités du complexe de temples.

Film documentaire

Au cours de son doctorat Irene Majo Garigliano s’est aussi intéressée à la danse Deodhani, qui a lieu chaque année au temple de Kamakhya. En août, des hommes (les Ghoras) sont censés être possédés par les divinités du complexe de temples et dansent au son des tambours pendant trois jours. Le long de la fête, les Ghoras sont traités comme des divinités : les dévots les vénèrent et demandent leurs bénédiction et conseil. Durant le reste de l’année ils sont considérés commes des êtres humains tout à fait normaux.

Ses recherches et sa familiarité avec certains Ghoras ont donné naissance au film documentaire « Ghora. En attendant la Déesse » (2014), coréalisé avec le cinéaste Alessandro Cartosio. Le film suit deux Ghoras dans la phase délicate qui précède la danse et explore la façon dont ils s’éloignent petit à petit de leurs familles et de leur vie ordinaire.

Le film (38 minutes) a été projeté dans plusieurs festivals, universités et centres de recherche en Europe. Il peut être visionné ici (VO, sous-titres français).

Mots clefs : Complexe de temples de Kamakhya, temples hindous et leurs administrations, prêtrise brahmane, pandas, pèlerinage, déesses hindoues, loi et religion, Assam, religions et philosophies de l’Asie du Sud tout court, Hindouisme tout court, études sur le Tantrisme, anthropologie visuelle, possession, danse.

Terrains : complexe de temples de Kamakhya (Assam, Inde).