CNRS
En Fr

Partenaires


Coordonnées

  • Centre d'Etudes Himalayennes
    UPR 299 - CNRS
  • Campus Condorcet
  • Bâtiment de recherche Sud
  • 5, cours des Humanités
  • 93300 Aubervilliers
  • France
  • Tel : 01 88 12 11 03
  • himalaya[at]cnrs.fr
  •  
  • Venir nous voir
  • Intranet
  •  



Accueil > Membres > Associés et Invités

TANDON Vishnu Kumari

Doctorante en sciences politiques à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS-Paris)

Contact : vishnutandan@gmail.com
 
 
 
 
 
Recherches en cours

Titre de la thèse : Vers la démocratie fédérale : le rôle des facteurs institutionnels et sociopolitiques dans la définition de la planification participative au niveau local ( Népal)

Directrice de thèse : Stéphanie Tawa Lama-Rewal (EHESS)

Résumé

Mes recherches portent sur la politique, les arrangements structurels et les pratiques de gouvernance locale visant à donner le pouvoir aux communautés marginalisées par la planification locale dans le contexte de la mise en place du fédéralisme au Népal. Ce dernier résulte d’une série d’événements survenus depuis 2006, à commencer par le Comprehensive Peace Accord, le Jan Andolan II (le 2ème mouvement populaire, en 2006) et le processus d’élaboration d’une constitution qui a mis fin à dix ans de guerre civile. Les inégalités sociales et une constitution antidémocratique ont été considérées comme en partie responsables de l’escalade de la guerre civile. L’égalité entre les citoyens et le fédéralisme ont donc été affirmés dans la nouvelle constitution. Avec l’avènement du fédéralisme, le Népal a été restructuré en 753 unités administratives locales qui sont opérationnelles depuis la première phase des élections locales qui ont eu lieu en mai 2017. Sans pour ainsi dire aucune expérience ou préparation préalable, les dirigeants locaux sont censés répondre aux demandes de la population diversifiée par le biais de politiques de planification locale décentralisée.

Dans ce contexte, mes recherches explorent le processus de planification que suivent les unités locales et qui encourage la participation et l’inclusion de diverses populations, qu’il s’agisse d’enregistrer les demandes au niveau de l’établissement ou de prendre des décisions au niveau municipal le plus élevé. L’étude est menée dans trois unités locales : Buddhabhumi municipality, Dhanushadham municipality and Benighat Rorang rural municipality. Ces municipalités se trouvent respectivement dans les districts de Kapilvastu, Dhaanusha et Dhading, aux situations sociopolitiques et économiques très différentes. Ainsi, différents modèles de participation dans différents contextes locaux peuvent être examinés. Cependant, dans le cadre de mes recherches préliminaires, j’ai rarement trouvé de la documentation traitant de la planification participative dans le contexte fédéral d’après-guerre. La présente étude vise donc à combler cette lacune en évaluant et en analysant l’effet des changements apportés par le fédéralisme dans la mobilisation des ressources.

Mots-clés : fédéralisme, constitution, planification décentralisée, participation, gouvernance locale, mobilisation des ressources, communauté marginalisée