Sedyl - Structure et Dynamique des Langues - UMR8202 - CELIA


Archives de la recherche


03-10-2019

Soutenance de doctorat

Jhonnatan Rangel Murueta : Variations linguistiques et langue en danger
Le cas du numte ʔoote ou zoque ayapaneco dans l’état de Tabasco, Mexique


L’ayapaneco, zoque ayapaneco ou numte ʔoote (ethnonyme) est une langue en danger appartenant à la famille mixe-zoque et parlée exclusivement dans l’état de Tabasco, au Mexique, par environ 11 personnes âgées entre 69 et 95 ans. L’ayapaneco est l’une des langues de cette famille la moins étudiée et la moins documentée. Depuis les années 1950, elle ne se transmet plus aux nouvelles générations et son utilisation est actuellement très limitée dans le quotidien des locuteurs.
Cette thèse documente, décrit et analyse tant la situation sociolinguistique de l’ayapaneco que sa réalité linguistique, en particulier l’existence de variations linguistiques. Bien que la variation soit un phénomène inhérent à toutes les langues du monde, les langues en danger présentent des défis théoriques et méthodologiques pour l’analyse des variations.
Après avoir expliqué les variations linguistiques et les mécanismes qui les caractérisent en ayapaneco, cette thèse propose d’apporter des éléments nouveaux qui n’étaient pas pris en considération auparavant pour l’étude de la variation linguistique d’une langue vivant une situation de danger critique comme l’ayapaneco. Ceci contribue à questionner les analyses traditionnelles et à impulser, à partir d’une analyse multifactorielle, des explications originales pour faire avancer nos connaissances sur la nature des variations et du changement linguistique dans les langues en danger.