Sedyl - Structure et Dynamique des Langues - UMR8202 - CELIA


17-06-2019

Soutenance de doctorat

Katherine Hodgson : Relative clauses in colloquial Armenian: Syntaxe and typology

Inalco - Salle 4.24 - 14h


Cette thèse étudie la syntaxe et la typologie des propositions relatives en arménien parlé. Elle propose une analyse syntaxique et une classification des stratégies de relativisation disponibles en arménien, dans le cadre des approches théoriques et typologiques existantes de la relativisation, ainsi qu’à identifier les facteurs décisifs pour le choix des différentes stratégies. Chaque stratégie ayant des équivalents dans d'autres langues de la région, le contact linguistique peut influencer leur choix. Il est également probable que le rôle de l'élément relativisé dans la proposition relative soit pertinent pour le choix de la stratégie. En particulier, les données présentées dans de précédentes études sur l'arménien suggèrent que la distribution des relatives participiales peut constituer une violation de la hiérarchie d'accessibilité de la relativisation si elle est envisagée comme opérant directement en termes de fonctions grammaticales syntaxiques. L’étude se concentre sur les parlers de diverses régions d’Arménie. Les propositions relatives ont été saisies dans une base de données d’environ 2000 exemples avec des filtres portant sur les paramètres pertinents.
Les résultats montrent que l’accessibilité à la relativisation est déterminée par la saillance liée aux rôles sémantiques (affectivité) et pragmatiques (thematicité) et par de fréquents modèles d’association rôle-référence plutôt que directement par des fonctions grammaticales syntaxiques. Ceci fournit une explication cohérente des violations apparentes de la hiérarchie d'accessibilité trouvées en arménien, ainsi que d'autres phénomènes qui se sont révélés problématiques pour les interprétations  de l'accessibilité à la relativisation basées directement sur la structure syntaxiques.