Sedyl - Structure et Dynamique des Langues - UMR8202 - CELIA


Archives de la recherche


01-04-2016

Séminaire doctoral - Théories et données linguistiques
Animé par A. Donabédian et A. Mardale
INALCO - S.3.03 - 14h00-18h00

Pegah FAGHIRI (Université Sorbonne Nouvelle / ILPGA & MII UMR 7528 & LLF UMR 7110 CNRS)
L’ordre des constituants dans le domaine préverbal en persan : approche empirique


Dans cette intervention, je présente une étude empirique de la variation de l’ordre des constituants dans le domaine préverbal en persan, une langue SOV à ordre flexible.
Les phénomènes de la variation de l’ordre des constituants indiquent pour un même contenu propositionnel l’existence de différentes possibilités d’ordonnancement non sanctionnées par la syntaxe.
Cette recherche se concentre sur deux phénomènes de variation dans le domaine préverbal : 1) l’ordre relative entre les deux objets, direct et indirect, dans les phrases ditransitives et 2) l’ordre relatif entre le sujet et l’objet direct dans les phrases transitives.
Les études antérieures sur l’ordre des constituants en persan se situent essentiellement dans le cadre de la théorie générative chomskyenne et s’appuient sur les données construites pour déterminer la position syntaxique (sous-jacente) des constituants et notamment celle de l’objet direct. Ce dernier, du fait du marquage différentiel de l’objet en persan, constitue un objet de recherche en soi.
L’étude que je présente adopte, à l’opposé, une approche quantitative, développée notamment dans les années 2000 pour l’étude de l’ordre préférentiel des constituants en anglais, qui tient compte des données langagières réelles issues de corpus ainsi que d’expériences psycholinguistiques.