Sedyl - Structure et Dynamique des Langues - UMR8202 - CELIA


Archives de la recherche


09-01-2015

Séminaire doctoral - Théories et données linguistiques
Animé par A. Donabédian et A. Mardale
INALCO - S.3.15 - 14h30-17h30

Il-Il YATZIV-MALIBERT (INaLCO - CERMOM), Défini et indéfini en hébreu contemporain
Hélène GÉRARDIN (INaLCO – UMR 7192), Fonctions sémantiques et pragmatiques de la détransitivisation en géorgien


Il-Il YATZIV-MALIBERT
La première partie de mon exposé  répondra aux questions suivantes : Comment exprime t-on la définitude en hébreu contemporain ? Comment exprime t-on le non-défini dans cette langue ? Y a t-il des marqueurs morphosyntaxiques spécifiques dédiés à l’expression de la définitude et de la non-définitude ? Leurs comportements sont-ils distincts selon la forme ou la fonction du syntagme nominal auquel ils se rattachent ? J’étudierai plus en détail le fonctionnement du marqueur du complément d’objet direct défini. En deuxième partie je proposerai une analyse pragmatico-sémantique de la définitude qui permettra d’apporter un autre regard sur la non-définitude et de mettre en évidence des cas de non-correspondance (mismatch) entre forme et sens.

Hélène GÉRARDIN
La plupart des langues du monde disposent de procédés morphosyntaxiques qui permettent le passage d’une construction transitive de base à une construction intransitive. Cette récession peut être motivée par différents types de facteurs, affectant à chaque fois un ou plusieurs des paramètres de la transitivité : diminution du nombre d’actants, de l’agentivité, du contrôle du procès, de l’altération de l’objet, etc. On s’intéressera dans cet exposé à la détransitivisation en géorgien, langue caucasique du Sud au système verbal très riche, et plus particulièrement à ses fonctions dans la langue. Après une brève présentation formelle,  nous étudierons les cas classiques de focalisation des actants (patient pour le passif, agent pour l’antipassif). Puis nous aborderons la question des emplois modaux (potentiel, déontique, conatif…), les voix détransitives étant fréquemment utilisées à ces fins dans les langues du monde. Enfin, nous mentionnerons quelques cas intéressants de lexicalisation qui découlent de ces emplois ; la construction détransitive y perd sa fonction syntaxique première pour acquérir une valeur lexicale tropique (propriété de P pour le passif, propriété de A pour l’antipassif).