Sedyl - Structure et Dynamique des Langues - UMR8202 - CELIA


Archives de la recherche

Projets financés

ECOS Nord

Approche typologique des multiples traits
de la cohérence discursive en langues amérindiennes
                                                                                                                                    Español

Projet ‘Évaluation-orientation de la COopération Scientifique’ – M12H01 - Programme de coopération et de partenariat universitaire et scientifique France-Amérique Latine - 2013-2016

Projet subventionné par le Ministère des affaires étrangères et européennes et le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche en France et l’ANUIES (Association nationale des universités et institutions d’éducation supérieure), CONACYT (Conseil national des sciences et technologies) et SEP (Secrétariat à l’éducation publique) au Mexique.

Responsables : Claudine Chamoreau (France) et Albert Alvarez Gonzalez (Mexique)

L’objectif du projet est d’étudier et d’expliquer les multiples traits qui confèrent de la cohérence au discours, dans une perspective typologique et aréale. Pour ceci, nous avons établi une distinction entre quatre types de ressources linguistiques associés à la cohérence du discours : continuité référentielle, stratégies de propositions finies/non finies, structure de l’information, et prosodie et contours mélodiques. Notre but est de donner une explication complémentaire et articulée du fonctionnement de ces recours pour l’élaboration du discours et montrer comment ils interagissent dans différentes langues amérindiennes afin de procurer de la cohérence à la structure discursive. Ce projet typologique-discursif établira des comparaisons au niveau des stratégies discursives dans diverses langues originaires d’Amérique, en particulier, les langues étudiées par les participants au projet.


Participants
France Chercheurs : Claudine Chamoreau (DR2, SeDyL-CELIA) , Denis Costaouec (MC, Université Paris 5, SeDyL-CELIA) , Katharina Haude (CR2, SeDyL-CELIA) / Doctorants :  Davide d’Ascanio (INALCO), Fany Muchembled (cotutelle Universidad de Sonora et INALCO), Jhonnatan Rangel Murueta (INALCO)

Mexique Chercheurs : Albert Alvarez Gonzalez (Professeur, Universidad de Sonora), Zarina Estrada Fernandez (Professeur, Universidad de Sonora), Ana Lidia Munguía (Professeur, Universidad de Sonora) / Doctorants : Gerardo López (Universidad de Sonora), Ana Lilia Márquez Valdez (Universidad de Sonora), Rosario Melina Rodríguez Villanueva (Universidad de Sonora)

Principaux résultats et retombées attendus

1. Recherche sur une thématique innovante Le projet que nous proposons s’engage dans une perspective linguistique innovante qui propose une approche complémentaire de l’articulation de diverses ressources impliquées dans la cohérence discursive : la continuité référentielle, les stratégies de propositions finies/non finies, la structure de l’information, et la prosodie et les contours mélodiques. Le projet prévoit le recueil et l’analyse de données dans différentes langues. L’objectif de ce projet est de se focaliser sur les langues amérindiennes peu décrites et de se centrer sur les discours oraux. Les participants à notre projet étudient des langues parlées en Amérique appartenant à différentes familles en Amérique du nord (uto-aztèque, purépecha, seri, mixe-zoque et otomangue), en Amérique centrale (maya, uto-aztèque et chibcha) et en Amérique du sud (movima).

2. Formation d’étudiants La formation de doctorants en France et au Mexique dans une spécialité nouvelle des études linguistiques. La production de 6 thèses de doctorat : 3 thèses à l’Université de Sonora, 2 thèses à l’INALCO et 1 thèse en cotutelle (Université de Sonora et INALCO). Précisons qu’un des doctorants de l’Université de Sonora est aussi enseignant dans cette université (Gerardo López).

3. Colloques internationaux et production d’ouvrages Les résultats seront présentés par les participants lors de colloques internationaux et feront l’objet d’une publication collective (on pense en particulier à un numéro spécial d’une revue internationale ou un volume collectif dans une maison d’édition internationale).

4. Coopération scientifique franco-mexicaine Cette coopération permettra le renforcement de la coopération scientifique entre des chercheurs du corps académique des « Estudios Lingüístico-tipológicos y etnoculturales en lenguas indígenas o minoritarias » et les chercheurs du centre aréal CELIA « Centre d’étude des Langues Indigènes d’Amérique » du SEDYL. Cette coopération commencée en 2003 par le regroupement de chercheurs qui a produit un ouvrage (Estrada, Wichmann, Chamoreau & Alvarez 2008) s’est poursuivie de 2009 à 2011, par un Projet International de Coopération Scientifique (PICS 4704) Université de Sonora – CNRS (un ouvrage est sous presse, un second en préparation). Estrada Fernández, Z. Wichmann, S. Chamoreau, C. & Álvarez González, A. (eds). 2008. Studies in voice and transitivity. Munich : Lincom.